Exposition du 31 mai au 5 juin 2016
Tous les jours de 11h30 à 19h30
vernissage le 31 mai à partir de 18h00
Nocturne le 2 juin jusqu'à 22h00

Brunch samedi 4 juin à 11h00



Carole Paroubek (peinture), Jean Madeyski (photographie) et Jacques Tribalat (collage) présentent leurs travaux sur le thème des REFLETS.

A travers les œuvres de ces trois artistes, ce sont toutes nuances du reflet qui s’offrent à notre regard. Les couleurs, les matières, les lumières se mélangent et prennent vie sur des supports aussi variés tels que l’acrylique pour la peinture, l’impression par procédé « Dibond » pour la photographie ou encore le procédé « Epson » pour les collages.

 

Carole PAROUBEK :

« Quand je vois des toiles et que je peins, j’entends des sons et quand je joue, je vois des couleurs ».

Carole Paroubek a débuté la musique à l’âge de 11 ans, au conservatoire de Saint-Denis, sans jamais la dissocier de la peinture car elle a suivi en parallèle une formation de peinture à l’ancien Carmel de Saint-Denis, aujourd’hui Musée d’art et d’histoire de la ville.

Dans ses toiles, Carole Paroubek nous incite à découvrir un monde entremêlé de musique et de coups pinceaux, créé en synesthésie, dans une énergie intense et tumultueuse où les matières et les teintes apparaissent comme sublimées.

Carole Paroubek ne se limite pas à la peinture, puisqu’elle offre une composition harmonieuse réalisée à partir de plusieurs types de matériaux. Le papier japonais, le tissu, le bois, la résine ou encore le carton, sont harmonieusement assemblés sur la toile au gré des rythmes musicaux qui émanent de son imaginaire.

 

Jean MADEYSKI :

« Depuis mon enfance, j’ai toujours souhaité que mes yeux se transforment en appareil photo pour capter tout ce que le monde peut m’offrir et l’immortaliser au gré de mes envies ».

Né à Puteaux en 1967, depuis son plus jeune âge,  Jean Madeyski, vit en quête de tout ce qui se dérobe à notre regard : l’intimité d’une scène captée sur le vif et l’éphémère d’un mouvement où se révèle une forme de grâce.

Depuis plus d’une dizaine années, Jean Madeyski se consacre entièrement à la photographie professionnelle, référencé au World Press Photo, il travaille pour des agences de communication réputées et collabore à différents magazines d’art et de décoration.

Pour Jean Madeyski, le thème du reflet s’est imposé comme une évidence : « Immédiatement, j’ai vu, dans les surfaces vitrées, la multitude d’univers qu’elles pouvaient offrir pour n’en former plus qu’un, comme une échappée belle à la réalité qu’elles subliment pourtant, une occasion supplémentaire de regarder le monde. Ou, plutôt, en l’occurrence, les mondes que ces portes clandestines, presque exclusives, ouvrent quand on veut y regarder ».

 

 Jacques TRIBALAT

Après avoir passé une enfance au gré des déplacements de son père, Jacques Tribalat choisit la Creuse comme ancrage artistique : la beauté des paysages, les couleurs automnales, le climat rude des hivers le marquent profondément et se retrouvent dans ses sources d’inspiration. C’est au cours d’un séjour parisien qu’il découvre l’art optique, avec des artistes tels que Riley, Agam ou encore Vasarely.

 

Dans un premier temps il produit des œuvres à la plume, à l’aquarelle, au pastel, et c’est en 1990 qu’il découvre le collage. N’ayant jamais oublié le travail de Agam, il crée des collages à partir de bandes de papier issues de magasines et collées sur différents supports comme le carton, le bois, la toile ou le tissu, puis par la suite, tirées de ses propres clichés photographiques.

 

Aujourd’hui son travail est totalement abouti, pour la création de ses œuvres en collage, il s’astreint à deux règles de travail strictes : la largeur des bandes collées est d’un ou de  cinquante centimètres et la composition d’une œuvre est réalisée à partir d’une seule source photographique.

 

« Au départ, une image capte mon attention et parle à mon imagination, je vois ce que je vais pouvoir en faire, comment la transformer. Je découpe des bandes et je les assemble pour construire mon œuvre qui une fois terminée, offre un spectacle vivant ».

Reflets

Atelier Gustave - 36 Rue Boissonade - 75014 Paris - Tél. 01.45.38.94.11  Mobile. 06.81.61.26.09 - email. contact@ateliergustave.org

Atelier Gustave - Copyright 2018